Sao Tomé & Principé

En préparant mon périple en Afrique, je voulais absolument mettre les pieds sur une île. J'ai d'abord pensé à Lamu (au large du Kenya), mais non !  J'ai ensuite pensé aux Seychelles, mais le prix du billet était tellement élevé que j'ai laissé tomber !                                      

Et mon choix s'est finalement posé sur São tomé & Principé. 

Une chose à savoir quand on prépare un voyage pour São tome, il n'existe aucun guide. C'est vraiment au bonheur la chance. J'ai passé plusieurs heures à faire des recherches avant mon départ.

(Littéralement avant mon départ, genre une semaine avant. Bah oui !! Monsieur n'avait pas le temps. Passons !!!!!!!!!! )

J'ai eu la plupart de mes infos sur le forum du routard.com, j'y ai fait la connaissance de Jacques, un Français qui vit sur l'île depuis des années. Il a même concocté un guide pour les randonneurs. 

Quelques conseils pratiques. Il n'y a pas de distributeurs sur l'île, il est donc préférable d'apporter du liquide (1 euro = 24.500 Dobras). Une fois sur place, l'échange est assez simple.  Pour vous familiariser un peu avec l'île je vous conseille de prendre un guide pour la journée, cela vous coutera  en moyenne 60 euros pour la journée (30 euros pour la location de la voiture et 30 euros pour le guide) à cela il faut ajouter le prix du carburant (250 000 Dobras feront l'affaire)  ainsi que la nourriture pour vous et le guide. (Manger local. La gastronomie santoméenne est pleine de saveurs et de produits de la mer). 

Bon ! Je vous ai raconté la première partie de mon voyage (non sans un fou rire en me relisant !!! Surtout quand j'ai raconté ça à mon amie Gladys quand nous étions à Dakar.) 

 En approchant de ma destination, j'étais subjugué par la beauté de l'île et surtout les couleurs de cette eau qui allait de la turquoise au vert. SUBLIME !!!! C'est à ce moment que j'ai su que ce séjour serait parfait. J'ai atterri pile au moment du coucher du soleil.

Une fois avoir récupéré mes bagages, direction mon logement. Un Airbnb, au bord de l'eau, avec une vue imprenable sur l'océan.  Exténué de mon voyage, bercé par le bruit des vagues, je me suis vite endormi... Pour me réveiller au paradis ! Un rêve !! 

Ma première journée fut assez riche en découverte. J'ai fait le tour de l'île avec mon guide. Ce qui est bien avec São Tomé c'est la possibilité de passer de la terre à la mer en un clin d'oeil. Le littoral est riche en plage de sable de fin, de lagons et petites criques. Et si vous n'êtes pas trop plage, vous avez la possibilité de profiter de la forêt tropicale qui recouvre la majeure partie de l'île.

LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE
LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE
LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE

Pour vous déplacer, je vous conseille de louer une voiture, un tout-terrain qui permettra de passer partout. C'est le choix que j'ai fait (en moyenne cela vous coûtera 30 euros pour 24h).

En me baladant dans la capitale, je me suis vite fondu dans la masse. Il y a peu de touristes, durant mon séjour, j'ai dû croiser un couple d'européens. Le passé colonial de la ville est assez riche, j'ai eu l'impression d'être à la Lisbonne. São Tomé étant une ancienne colonie portugaise, la langue officielle le Portugais. Pour ma part je n'avais aucune notion de Portugais, et cela n'a pas vraiment gâché mon séjour. Bien au contraire, mon séjour étant d'autant plus riche tant mes rencontres étaient drôles. 

LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE
LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE
LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE
LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE
LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE
LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE
LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE
LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE

Les plages se situent principalement sur les côtes Nord et Est. L'île en offre beaucoup de plages et de criques, le plus souvent désertes sauf le week-end. Les locaux profitent alors de ces trésors cachés.

IMG_0814.jpg
LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE
IMG_0813.jpg
LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE
LIVELY JOURNEY // SAO TOME & PRINCIPE

Malheureusement je n'ai pas eu le temps de découvrir l'île dans sa globalité. Je pense que pour ça il faut prévoir au moins 10 jours. Je n'ai notamment pas eu le temps de faire de randonnée. Ce qui est sûr, j'y retournerai. 

J'espère vous avoir donné envie de découvrir ce pays. 

 

Photography by Moulaye Diarra.